Expos

Expo photos : ici et ailleurs

Du 5 au 13 octobre
14h-17h

Carmaux
Maison de la citoyenneté

Gratuit !

Recommander
Partager

Trois photographes globe-trotteurs nous font l’amitié de s’arrêter quelques instants à Carmaux. C’est le cas de Julie Delzescaux (toujours au bout du monde), Bastien Mazars et David Thelier (quelque part, parfois ici, parfois ailleurs). Ils sont associés à quatre photographes locaux : Laurent Batista, Pascal Mathieu, Françoise Fancès, Gaétan Longo.

Trois photographes globe-trotteurs nous font l’amitié de s’arrêter quelques instants à Carmaux. C’est le cas de Julie Desescaux (toujours au bout du monde), Bastien Mazars et David Thelier (quelque part, parfois ici, parfois ailleurs). Ils sont associés à quatre photographes locaux : Laurent Batista, Pascal Mathieu, Françoise Fancès, Gaétan Longo. Cette expo est d’une exceptionnelle richesse. Tous ont ce regard critique (non pas au sens de la négation mais du questionnement) ironique ou émerveillé. Pour qu’il y ait art, la technique ne suffit pas, même si elle est une condition nécessaire. Un brin de génie les a aidés à la dépasser. Peut-être la photographie est-elle victime de sa familiarité. Chacun d’entre nous fait des photos de vacances… Comment penser que l’art photographique n’est pas une fade copie du réel ? D’abord l’œil de l’artiste est un point de vue sélectif un choix qui va révéler un objet, un être ou un lieu au-delà de son objectivité ou de sa fonction d’usage. L’artiste dépasse la dimension technique pour créer et comme le peintre « rendre visible l’invisible ». Ces œuvres sont à découvrir à la Maison de la citoyenneté Espace Jules Cavaillès du 5 octobre au 13 octobre 2017. Entrée libreCette expo est d’une exceptionnelle richesse. Tous ont ce regard critique (non pas au sens de la négation mais du questionnement) ironique ou émerveillé. Pour qu’il y ait art, la technique ne suffit pas, même si elle est une condition nécessaire. Un brin de génie les a aidés à la dépasser.

Peut-être la photographie est-elle victime de sa familiarité. Chacun d’entre nous fait des photos de vacances… Comment penser que l’art photographique n’est pas une fade copie du réel ? D’abord l’œil de l’artiste est un point de vue sélectif un choix qui va révéler un objet, un être ou un lieu au-delà de son objectivité ou de sa fonction d’usage. L’artiste dépasse la dimension technique pour créer et comme le peintre « rendre visible l’invisible ».

Ces œuvres sont à découvrir à la Maison de la citoyenneté Espace Jules Cavaillès du 5 octobre au 13 octobre 2017.

Entrée libre

Proposée par la commission Prospectives artistiques

Site web : http://www.carmaux.fr

Publié par Ville de Carmaux


Maison de la citoyenneté, Carmaux

26 Avenue Bouloc Torcatis
81400 Carmaux

Tél : 05 63 36 39 39