Théâtre

George Dandin ou le mari confondu

Du 26 au 27 septembre

Perpignan
Théâtre de l'Archipel - Scène Nationale de Perpignan

Recommander
Partager

Molière est à l’origine d’une révolution théâtrale, celle de hisser la comédie, genre mineur et méprisé, à la hauteur de la tragédie, noble et digne.

Remplacer l’imagination épique par la peinture de la réalité. Remplacer l’intrigue par le portrait. Focus sur George Dandin. Le gars Dandin est un gros bosseur, un paysan débrouillard qui réussit. Dur à la tâche, avec lui-même, implacable avec les autres. Un self made man qui gagne beaucoup d’argent, rachète des terres, engrange de tous côtés. Le voilà parvenu, il monte à Versailles.

Fasciné, il revient chez lui où, devenu Monsieur de la Dandinière, il se fait construire un « petit Versailles », s’achète des vêtements dernier cri, des parures, une perruque blonde à la mode… Il reste à s’acheter une femme, forcément une aristocrate pour s’accorder au nouveau mobilier chic. C’est ici que l’histoire commence, avec ce couple bancal, ce mariage qui n’est pas encore consommé où le mari est « confondu », c’est-à-dire « convaincu d’une erreur (ou d’une faute) ».

Jean-Pierre Vincent, metteur en scène de ce spectacle particulièrement stimulant, fait une lecture politique de la descente aux enfers de Dandin. Si les nobles sont infects, lui-même ne vaut pas la corde pour se pendre. La farce les pose dos à dos, la comédie complexifie la cruauté de la lutte des classes, de la lutte homme femme. Intelligent, abrasif et drôle, on appelle ça un spectacle très réussi. C’est un triomphe partout !
André Lacambra

Photo : Tristan Jeanne Vales

Publié par Rédaction de Ramdam


Théâtre de l'Archipel - Scène Nationale de Perpignan, Perpignan

Avenue du Général Leclerc
66000 Perpignan

Tél : 04 68 62 62 00