Expos

Île de Pâques

Du 30 juin au 4 novembre
10:30

Figeac
Annexe du Musée Champollion

3€ Figeac
7€ Toulouse
11€ Rodez

Recommander
Partager

L’île de Pâques perdue dans l’immensité du Pacifique, confinée sur un morceau de terre de 165 km2, est l’une des dernières terres colonisées par les humains vers l’An Mil. L’île fascine par sa situation et ses réalisations singulières et n’a pas cessé de nourrir l’imaginaire collectif occidental alimentant les fantasmes et les récits les plus étranges. Mais c’est aussi un territoire vivant en pleine évolution qui livre quelques uns de ses secrets avec les avancées de la science.

Le Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse, le musée Fenaille de Rodez et le musée Champollion - Les Ecritures du Monde de Figeac se sont associés pour proposer pendant l’été 2018 trois expositions complémentaires qui rassembleront un ensemble rare et unique d’objets issus des principales collections publiques et privées.
Chacun pourra découvrir les multiples facettes de cette île par le prisme des thèmes développés dans les différents lieux : l’univers fascinant des représentations sculptées à Rodez ; l’énigmatique écriture Rongorongo et les récits d’explorateurs à Figeac ; l’histoire ancienne et contemporaine de l’île dans ses dimensions naturelles, culturelles et sociétales à Toulouse.

Les bois parlants

Mentionnées pour la première fois en 1864 lors de l’arrivée des premiers missionnaires, les tablettes kohau rongorongo représentent l’un des plus grands mystères de l’île de Pâques. Comment un phénomène aussi complexe que l’écriture, coïncidant généralement avec l’essor des villes, de l’agriculture et le développement de sociétés nouvelles, a-t-il pu apparaître sur une île de 165 km² perdue au milieu de l’océan ?

Seul système d’écriture dans toute l’Océanie, les signes rongorongo sont aujourd’hui non déchiffrés et ne se retrouvent que sur 26 objets collectés dans les années 1870.

Pour la première fois une exposition sur l’île de Pâques est entièrement dédiée à son écriture et au graphisme pascuan. À travers des objets, ornements, tablettes et récits d’explorateurs, l’exposition retrace l’histoire fascinante du rongorongo, sa complexité, ses rapports avec les autres signes présents dans l’art rapanui et fait le point sur les avancées scientifiques de son déchiffrement

Chacune de ces expositions est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’Etat.

Site web : https://www.iledepaquesexpo.fr/

Publié par Musées de Figeac


Annexe du Musée Champollion, Figeac

place Champollion
46100 Figeac

Tél : +33565503108