Jeune Public

Le chat n'a que faire des souris mortes

Du 15 au 16 janvier

Recommander
Partager

En ces temps où les valeurs sont malmenées, Philippe Dorin à l’écriture et Sylviane Fortuny à la mise en scène proposent d’explorer la question du bien et du mal à travers la figure du diable, en s’appuyant notamment sur deux grandes œuvres du patrimoine littéraire, Faust de Goethe et Le Maître et Marguerite de Boulgakov. Transposé à notre époque, le mythe prend forme sous les traits de quatre adolescents. A cet âge fragile où tout peut basculer d’un côté ou de l’autre, les personnages entament un dialogue entre emprise, manipulation et fascination. Masques, projections, vidéo, reflets, espaces en construction et en déconstruction… profitant des artifices qu’autorise le théâtre, cette pièce joue sur l’interférence forces surnaturelles / réel, vérité / illusions pour tirer l’histoire vers le conte et faire naître la réflexion.

15 et 16 janvier, Scène Nationale, Albi.
25 au 27 janvier, TNT, Toulouse.

Publié par Rédaction de Ramdam


Scène Nationale d'Albi,