Divers

Les nanosatellites à la conquête de l’espace

Mardi 26 novembre
18h - 19h

Toulouse
Grand auditorium de la Médiathèque José Cabanis

Gratuit

Gratuit !

Recommander
Partager

Présentée par Michel Courtois, ancien directeur de l’ESTEC, ESA, ancien directeur technique d’Alcatel Space, membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace.
La création du standard cubesat, en 2000 par la California Polytechnic State University (Cal Poly) and Stanford University a permis, grâce à un fort soutien du gouvernement US, à la forte miniaturisation de l’électronique, l’utilisation de composants non spatiaux et à la mise en place d’une nouvelle approche pour la réalisation de systèmes spatiaux.
Ces satellites de 1 à 30 kg peuvent répondre à des missions scientifiques, de démonstrations technologiques en orbite, ou des missions d’applications.
Tout d’abord développé dans un cadre universitaire jusqu’en 2013, de nouveaux acteurs se sont approprié ce concept avec l’ambition de rendre le spatial plus accessible, grâce à des coûts de réalisation notablement plus faibles que pour l’approche traditionnelle. Ce sont actuellement plusieurs centaines de satellites qui sont prévus d’être lancés dans les cinq ans à venir aux US en Europe et dans le monde. Des projets de constellations de satellites sont en cours de développement, de nouveaux constructeurs sont apparus (Clyde Space, Gomspace…) ainsi que de nouveaux et de futurs opérateurs, (Spire, Planet Lab, Astrocast…).
Créant un vent de fraîcheur et un enthousiasme incroyable, cette véritable explosion de projets n’est pas sans soulever de nouveaux problèmes : encombrement du spectre des fréquences, création de débris spatiaux, taux d’échecs importants, capacité de lancement de ces satellites à un coût raisonnable, performances des missions limitées par la taille de ces satellites qui risque de décevoir les utilisateurs potentiels, besoin d’une régulation du trafic… .
D’où le foisonnement de projets de nouveaux lanceurs dédiés, et de structures mécaniques spécifiques pour assurer un lancement avec les lanceurs traditionnels, (en passagers de grandes missions classiques, en ride sharing,( sorte de BLABLA CAR de l’espace), l’apparition de brokers pour offrir des opportunités de lancements ont fait leur apparition. Un nouvel Eldorado en quelque sorte, avec les pièges associés.

Organisé par l’Académie de l’Air et de l’Espace.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.
Plus d’informations sur : www.academieairesoace.com

En partenariat avec : Médiathèque José-Cabanis, Cité de l’espace, Mairie de Toulouse.

Site web : http://www.academieairespace.com

Publié par Académie de l’Air et de l’Espace


Grand auditorium de la Médiathèque José Cabanis, Toulouse

Toulouse 1 allée Jacques Chaban Delmas
31000 Toulouse

Tél : 05.34.25.03.80