Classique

Magnificat de Bach et de Vivaldi / Dies irae de Delalande

Mardi 13 août
20h

Toulouse
église Saint-Exupère

14/18 €

Recommander
Partager

Stéphane Delincak met en regard trois chefs-d’œuvre de la musique sacrée.
Il nous convie à un riche panorama de l’Europe musicale baroque à travers l’Italie de Vivaldi, l’Allemagne de Bach et la France de Delalande.

Le jeu sur la densité des chœurs, tour à tour fugués ou homophoniques, le brillant, le puissant et l’amplitude de l’orchestre, l’intimité des parties solistes, on connaît tout cela chez Bach et Vivaldi. On sait moins que Delalande, successeur de Lully auprès de Louis XIV, avait aussi l’art de faire résonner pour le plus grand effroi et le plus grand plaisir des auditeurs français le silence éternel des espaces infinis.
Après le succès des opéras Anacréon et Actéon de Jean-Philippe Rameau et Marc- Antoine Charpentier, À bout de souffle continue d’explorer la richesse de la dramaturgie et de l’expressivité de la musique baroque, mais cette fois, côté sacré. Grandes œuvres s’il en est : les Magnificat de Bach et de Vivaldi, cantiques célébrant l’avènement d’une nouvelle ère, seront précédés du Dies irae de Michel-Richard Delalande, magistral hymne de l’Apocalypse.

DISTRIBUTION
Sopranos : Anaïs Constans, Anne-Laure Touya
Contre-ténor : Cyrille Lerouge
Ténor : Bastien Rimondi
Basse : Matthieu Le Levreur
Direction musicale : Stéphane Delincak
Ensemble vocal et instrumental
À bout de souffle
55 chanteurs
22 instrumentistes

Site web : http://www.aboutdesouffle.com/bach-delalande/

Publié par À bout de souffle


église Saint-Exupère, Toulouse

allées Jules Guesde
31000 Toulouse

Tél : 0561252732