Divers

Marie-France des Pallières, fondatrice de PSE, témoigne de son engagement pour les enfants du Cambodge

Lundi 20 mars
20h15

Toulouse
Orangerie du Caousou

Entrée libre - Gratuit

Gratuit !

Recommander
Partager

Après le succès du film Les Pépites réalisé par Xavier de Lauzanne et vu par plus de 200 000 personnes depuis sa sortie en salle en octobre dernier, Marie-France des Pallières, fondatrice de Pour un Sourire d’Enfant, vient à la rencontre des toulousains, lundi 20 mars à 20h15 à l’Orangerie du Caousou.

Tous ceux qui ont vu le film Les Pépites s’accordent pour dire qu’avec de l’enthousiasme à revendre et une volonté d’enfer, Christian et Marie-France des Pallières ont soulevé des montagnes. Grâce à leur dynamisme, ce sont aujourd’hui plus de 10 000 enfants qui ont été sortis de la misère la plus absolue.

Un témoignage émouvant et en direct
Marie-France des Pallières, désormais seule après le décès de Christian en septembre dernier, vient cette année apporter son témoignage à Toulouse. A ses côtés, Mono, ancien petit garçon des rues, véritable exemple d’une réussite, prouvera que tout est possible.
Ils présenteront le film De la misère à un métier, un témoignage poignant et bouleversant.

10 500 enfants sauvés en 20 ans
En 1995, Christian et Marie-France des Pallières, jeunes retraités en mission au Cambodge découvrent l’immonde décharge de Phnom Penh sur laquelle travaillent, se nourrissent et trop souvent meurent des centaines d’enfants. « C’était à hurler ! Ce n’était pas digne de l’humanité ! Nous avons pris immédiatement la décision de faire quelque chose… »

Pour un Sourire d’Enfant (PSE) est née. Des premiers repas apportés directement sur la décharge à quelques dizaines d’enfants, l’association prend très vite en charge des centaines de petits chiffonniers : habits, soins, nourriture, scolarité et surtout formation professionnelle, tout est fait pour les sauver définitivement et les amener de la misère à un métier.

6.500 d’entre eux sont aujourd’hui pris en charge dans les programmes. Plus de 4.000 autres, les anciens, sont déjà dans la vie active et participent au développement de leur pays. Mais des milliers d’autres enfants sont encore au bord de la route et attendent une vie enfin digne.

Lundi 20 mars - 20h15
Orangerie du Caousou : 42 avenue Camille Pujol à Toulouse
Entrée libre

Site web : http://www.pse.ong

Publié par Laurence de Boerio


Orangerie du Caousou, Toulouse

42 avenue Camille Pujol
31500 Toulouse

Tél : 06 03 10 16 56