Expos

Germaine Chaumel insolite

Du 16 juin au 29 août

Toulouse
La galerie 3.1

Recommander
Partager

En 1930, la photographe toulousaine photographie son fils Bernard, un de ses modèles préférés. Munie de son Rolleiflex léger et maniable, elle expérimente la mise en abîme et l’autoportrait avec une espièglerie qu’on ne lui connaissait pas. Célébrée pour ses témoignages de la vie à Toulouse, notamment pendant la seconde Guerre Mondiale (exposés actuellement au Musée de la Résistance et de la Déportation), Germaine Chaumel révèle à travers l’art du portrait un aspect plus inattendu de sa pratique où ses recherches esthétiques s’expriment librement.

Publié par Rédaction de Ramdam


La galerie 3.1, Toulouse

5-7 rue, Jules Chalande
31000 Toulouse

Tél : 05 34 45 58 30