Divers

Spectacle Humour et Sciences : "De la morue... et des questions vraiment très intéressantes qu’elle pose pour la compréhension de tout un tas de choses du monde d'aujourd’hui (pêche, prédation, sexe, amnésie et pouvoirs en occident...)"

Vendredi 9 octobre
20H45

Decazeville
Espace Yves Roques

Gratuit !

Recommander
Partager

Spectacle Humour & Sciences

Vendredi 9 octobre à 20H45 à l’espace Yves Roques à Decazeville

Tout public - Gratuit dans la limite des places disponibles

Manifestation organisée dans le cadre de la Fête de la Science

On connaît l’histoire. La morue a façonné pendant plus de 5 siècles les paysages et la vie des êtres humains, alimenté un commerce triangulaire puissant, lancé l’économie-monde, fondé le libéralisme, permis l’indépendance et la montée en puissance des Etats-Unis et nourri les esprits et les ventres de millions d’êtres humains sur tous les continents.

Mais la morue était trop belle... et fut victime de son succès. Ce poisson, emblématique de la folie destructrice de l’espèce humaine, est parti. La morue n’est plus là. Et maintenant les humains l’attendent... et depuis 25 ans désespèrent de son retour…

Mais une morue peut-elle revenir ? La question est évidemment essentielle, nourrissant tous les espoirs. Car si la morue revient, ce serait enfin une bonne nouvelle pour l’humanité, enfin la preuve qu’on peut réparer nos erreurs, que l’extinction actuelle massive de la biodiversité et du vivant n’est pas inéluctable. Il y a peut-être une chance pour qu’on s’en sorte !

Frédéric Ferrer

Agrégé de géographie, cet ancien prof a quitté l’Education nationale pour se consacrer au théâtre. Désormais acteur et metteur en scène, Frédéric Ferrer s’est rendu célèbre avec des conférences-spectacles sur le réchauffement climatique. Une « dramaturgie du PowerPoint » aussi drôle qu’engagée.

En bon géographe, il part du terrain, dresse un état des lieux, traque les glaciologues et océanographes, puis nous livre ses réflexions sur ses investigations : où sont passés les canards en plastique jaune que la NASA a lâchés en 2008 pour mesurer la vitesse du réchauffement climatique dans l’Arctique ? Le Groenland des Vikings était il plus vert à leur époque ? Comment l’humanité peut elle se protéger du moustique tigre ? La morue, ce poisson, emblématique de la folie destructrice de l’espèce humaine, est partie depuis 25 ans ! Progressivement, on suit ce chemin buissonnier qui nous fait renouer avec le plaisir de la rhétorique, de l’absurde et du gai savoir !

Site web : https://www.decazeville-communaute.fr/

Publié par Service Action culturelle de Decazeville Communauté


Espace Yves Roques, Decazeville

Place Cabrol
12300 Decazeville

Tél : 0565439086