Théâtre

Le marteau et la faucille

Du 4 au 5 décembre

Toulouse
Théâtre Sorano

Recommander
Partager

Il affirme qu’il n’aurait jamais écrit sans l’assassinat de Kennedy ; on dit aussi qu’il aurait prédit les attentats du 11 septembre… Don DeLillo est un écrivain mystérieux et austère qui fascine l’Amérique depuis des années et Julien Gosselin depuis peu. En 2018, le jeune metteur en scène montait sur plus de neuf heures à Avignon Joueurs / Mao II / Les Noms. Une claque théâtrale dont il extrait une courte nouvelle, ovni littéraire inspiré par la crise de 2008. Des traders, marchands d’art et autres mafieux de la finance internationale observent depuis leur prison pour cols blancs un monde grotesque, où les enfants commentent les faillites boursières à la télévision. Le monologue fragile d’un homme qui a tout perdu, incarné sur scène par un seul comédien, Joseph Drouet. SJ

Photo : Simon Gosselin

Site web : http://theatre-sorano.fr/

Publié par Rédaction de Ramdam


Théâtre Sorano, Toulouse

Théâtre

35 allée Jules Guesde
31000 Toulouse

http://theatre-sorano.fr/