Classique

Musique en dialogue aux Carmélites : LES ANNEES DE PELERINAGE

Dimanche 3 septembre
14h30 et 17h30

Toulouse
Chapelle des Carmélites

24, 15, gratuit pour - 10 ans, pass pour les 2 concerts : 42 €

Recommander
Partager

« Les années de pèlerinage »
« La Suisse », concert à 14h30 – 16h (environ)
« L’Italie et Rome », concert à 17h30 – 19h (environ)
Muza Rubackyté, piano
Régis Goudot, récitant
Musique : Franz Liszt (1811-1886)
Textes : Marie d’Agoult, Gérard de Nerval, Lord Byron, Charles Baudelaire…
LES ANNEES DE PELERINAGE
« Les arts sont le plus sûr moyen de se dérober au monde ;
ils sont aussi le plus sûr moyen de s’unir avec lui ». Franz Liszt

Les Années de pèlerinage est un cycle monumental de pièces pour piano composées par Franz Liszt au cours de ses voyages avec Marie d’Agoult rencontrée en 1833 lors d’un concert dans un salon de la noblesse parisienne. La comtesse a alors vingt-huit ans, l’artiste six de moins. Pour vivre leur passion, ils fuient la France pour Genève.
Trois enfants, trois voyages réunis en trois volumes, seront le fruit de cet exil : La Suisse, l’Italie et plus tard Rome. Les pièces de ces « Années de pèlerinage » évoquant les aspirations du XIXè siècle sont d’une grande profondeur poétique, souvent d’inspiration littéraire. Liszt écrit : « Mon esprit et mes doigts travaillent comme deux damnés : Homère, la Bible, Platon, Locke, Byron, Hugo, Lamartine, Chateaubriand, Beethoven, Bach, Hummel, Mozart, Weber sont tout à l’entour de moi ; je les étudie, je les médite, les dévore avec fureur. » C’est dans cette fièvre intellectuelle et artistique qu’il compose le cycle des Années de pèlerinage, d’un romantisme total.
La symbiose entre sa passion pour Marie et sa quête métaphysique oriente Liszt vers la recherche de l’absolu, par les moyens des amours humaines, de l’art et de la religion. A la lumière de ces aspirations multiples s’élaborent les Années de pèlerinage dont les différentes étapes conduisent à la version définitive s’échelonnant jusqu’au soir de sa vie. A Rome, quarante ans plus tard, ayant perdu ses enfants, ses amours, il sera dans une profonde solitude, à la recherche de quiétude et de spiritualité, après être rentré dans les ordres mineurs en 1865.

Site web : http://musiquendialogue.org

Publié par CKSM


Chapelle des Carmélites, Toulouse

1 rue du Périgord
31000 Toulouse

Tél : 05 62 72 23 35