Festival

13ème FESTIVAL GUITARE EN SAVE

Du 3 au 5 juin
19h

MONTAIGUT-SUR-SAVE
base de loisirs de Bouconne

16€

Recommander
Partager

VENDREDI 3 JUIN 2022 à Bouconne : Soirée « POT’ART en Save »
TROMA : Mc intègre et engagé !
Artiste toulousain passionné, TROMA révèle un univers sombre et un flow tranchant aux influences punk, il attache une importance à l’écriture depuis tout jeune. Son ep "Larmes Tranchantes" est disponible sur toutes les plateformes de streaming et en version physique (CD).
Toujours accompagné de ses deux acolytes Hadock et Linco lors des concerts, Ils vous dévoileront quelques morceaux exclusifs des projets qui se préparent.

WINSTON DUB PROJECT : Dub et Hip Hop, fait maison et par le cœur !
Winston Dub Project est un duo de la région Toulousaine qui œuvre dans le milieu depuis maintenant 10 ans.
Ce duo a déjà sorti plusieurs EP et albums sur des labels tels que MAREE BASS, SENOÏ PROJECT , AYA ATMA, et compte bien ne pas s’arrêter là...
C’est avant tout une puissante énergie qui se transmet en live, une musique qui s’écoute tantôt les yeux fermés tantôt avec l’envie de sauter partout !

REVERB’AIR SOUND SYSTEM :
Reverb’Air Sound System (projet musical autour d’une passion commune : le reggae/dub) c’est une puissante sono, 100% artisanale et un petit studio d’enregistrement et de composition. C’est aussi une sélection de vinyles, dansante et diversifiée, mêlant “roots jamaïcain”, “UK digital" ou encore, “rubadub” : des productions datant des années 60 jusqu’à nos jours, des “dubplate” exclusifs, ainsi que des productions directement sorties du studio.
Une sélection musicale pour le bonheur de toutes et tous !

SAMEDI 4 JUIN 2022 à Bouconne (19h00) : Soirée « musiques celtiques »
VEGAN VAMPYRES : musique irlandaise
Les "Vegan Vampyres", c’est une bande de 5 copains qui se sont rencontrés dans les pubs toulousains. De Sessions en Bœufs irlandais (entorse au régime...), ils ont appris à se connaître et à faire vivre cette musique festive, chaleureuse et entraînante qui vous donnera envie de taper du pied et de bouger du popotin !

RED CARDELL : Breton Celtic Rock band !
Salué par la critique musicale comme l’un des meilleurs groupes bretons de son temps, Red Cardell apparaît comme un des piliers du rock celtique, enraciné et novateur à l’instar d’Alan Stivell et Dan Ar Braz, ayant réussi à concilier avec un style personnel les musiques actuelles et traditionnelles.

Le groupe originaire de Quimper sillonne la région à grands coups de concerts fiévreux où il mêle son rock réhaussé de synthés à la panoplie celtique des flûtes et bombardes. Le premier album Rouge sorti en 1993 témoigne de ce vivifiant patchwork. Dès l’album suivant, Douleur en 1996, Red Cardell abandonne l’anglais au profit de textes engagés en français.
Inclassable, le collectif, qui revendique être né du rock alternatif tout en affirmant sa culture bretonne, s’inscrit dans la chanson avec des textes poétiques en français et parfois en anglais. Red Cardell croise depuis sa genèse ses nombreuses influences et se définit comme un groupe de musique populaire, ouvert sur le monde.

Au rythme des 2000 concerts donnés depuis sa création en 1992 et vingt albums plus tard, le groupe a su sans cesse se renouveler. Le « punk-ethno-rock fusion » des débuts a laissé la place au fil des rencontres et des voyages, à un univers toujours plus métissé où se côtoient guitares rageuses, groove, mélodies et chants tantôt ludiques et populaires, tantôt lyriques et incantatoires. Une forme que l’on retrouve dans leur dernier projet, fruit de la rencontre avec le Bagad Kemper : Nerzh. Une création saluée au dernier Festival Interceltique de Lorient en 2019, dont l’album éponyme vient de sortir chez Coop-Breizh
http://www.redcardell.com/
https://www.facebook.com/red.cardell

DOOLIN’ : référence de l’Irish music sur la scène française !
En une décennie à peine, Doolin’ s’est imposé comme l’un des groupes les plus novateurs de musique irlandaise à l’échelle internationale. Doolin’ sublime l’esprit typiquement irlandais par une énergie communicative et la voix angélique de leur chanteur Wilfried Besse. Pétris de sensibilités contemporaines, rock, folk, jazz, funk, ces virtuoses brisent les frontières du genre et irradient dans le monde entier les plus prestigieux festivals, salles et théâtres. Soulignons que Josselin Fournel est vice-champion d’Irlande de bodhran.
Pour l’enregistrement de son 4ème album, Doolin’ s’est offert le voyage jusqu’à Nashville (Tennessee) auprès du grand John Doyle (Solas) et avec de nombreux invités tels que Jerry Douglas (joueur de dobro, 14 Grammy Awards), Kenny Malone (percussionniste de Ray Charles, Johnny Cash, J.J. Cale…) ou encore Michael McGoldrick (Mark Knopfler…), les banjoïstes de renom Alison Brown (4 Grammy Awards) et Mary Shannon ou encore la rappeuse américaine Taron Benson (Anakronic).
Depuis le début de sa carrière Doolin’ a fait plus de 500 concerts sur des scènes prestigieuses en France et à l’international.
DOOLIN’ et sa folk irlandaise des débuts s’est métissée, en puisant dans la culture afro-américaine, la soul, le jazz, le rap et dans leurs racines européennes, la chanson et la pop music ; DOOLIN’ revient avec un nouveau spectacle mis en scène par le metteur en scène Yann Orhan et leur nouvel album très attendu « CIRCUS BOY ».
http://www.doolin.fr/
https://www.facebook.com/doolinmusic

DIMANCHE 5 JUIN 2022 à Bouconne (17h00) : Après-midi Blues Rock
CINCINNATI SLIM TRIO : Blues with a feeling !
Cincinnati Slim, dénommé également KC Elstun, est né en 1955 et a grandi à Cincinnati, Ohio, Etats-Unis. Il découvre le blues en écoutant la radio tard dans la nuit. Il a commencé à jouer de la batterie à l’âge de huit ans, puis plus tard de l’harmonica, du saxophone et de la guitare. Il s’est produit dans des groupes dès l’âge de treize ans et devient professionnel à 22 ans.
En 1985, après avoir passé sept années en tant que musicien dans différents groupes, il forme le groupe à succès Cincinnati Slim and the Headhunters. Le groupe tourne dans l’OHIO pendant près de douze ans, et fait la première partie de nombreux artistes, dont BB King, Bobby Bland, The Fabulous Thunderbirds.
Slim a opté depuis plusieurs années le style de blues/americana. Il joue en trio avec Philippe Boyer à l’harmonica et Philippe Quinette à la basse.
https://cincinnatislim.com/
https://www.facebook.com/Cincinnati-Slim-152984898075757

NICO CHONA & THE FRESHTONES : Blues Rock rappeux !
C’est pas le South Dakota, mais ça y ressemble. Entre Lyon et Chambéry, les contreforts des Alpes peuvent évoquer les Black Hills. Nico Chona a grandi là, dans une famille où la collection de disques du père est plutôt musclée en matière de blues rock américain, celle de la mère étant plus mâtinée de folk. Dans cet espace un peu sauvage, il travaille sa pratique éclairée de la musique américaine. Il commence par taper sur une batterie à trois ans, puis à dix, il emprunte la Gibson paternelle et s’immerge dans la science du manche et de la slide.
Jouer de la musique, OK, mais jouer SA musique, c’est un peu la finalité́ de cet apprentissage. Nico réunit alors un gang de Lyonnais et Nico & The Freshtones peut s’embarquer dans le métier, et jouer sur scène ce blues infusé dans le bourbon et la Coors, la route au crépuscule et le décolleté des barmaids de bouges à truckers. Il écrit, compose, le groupe arrange tout ça, et rapidement l’enregistre en conditions proches du live pour un premier album sans couenne, rangé sous l’image d’une calandre de pick-up truck rouillé. En 2019 s’ensuit une tournée européenne qui emmène le groupe en Allemagne, Pologne, Tchéquie, Suisse, Espagne, et dans l’hexagone où ils ont déjà partagé des scènes avec Deep Purple, Midnight Oil, et d’authentiques bluesmen d’outre Atlantique.
S’il ébahit par sa dextérité à la slide guitar, et par ses solos précis et nerveux, Nico Chona est aussi un chanteur en osmose avec la rugosité de sa musique. Une voix de rogomme, de celles qu’on imagine trempées dans l’alcool de contrebande, ce moonshine bricolé dans les collines par des types en chemises à carreaux et casquettes crasseuses estampillées de logos Firestone ou STP. L’allégorie automobile n’est pas qu’une vue de l’esprit : ce blues rock râpeux mais fier, avec des éclairs d’élégance du British Blues originel, ce son qui suinte l’americana a bien le velouté et la robustesse de l’acier roulant made in USA. Ce grondement imperturbable dont on sait qu’il va vous emmener loin, jusqu’au bout de la nuit. Au moment où les néons s’éteignent, dans un ultime clignotement.
https://www.nicochona.com/nicochonaandthefreshtones
https://www.facebook.com/nicochonaandthefreshtones

BIG DEZ invite Norbert « Nono » KRIEF :
La légende raconte que c’est dans une cabane de la région parisienne, où ils répètent un répertoire de Blues anglais et américain, que Phil Fernandez unit ses guitares à la basse de Lamine Guerfi. De cette union, naît le groupe BIG DEZ en 1996. Très vite, la famille s’agrandit avec l’arrivée de Marc Schaeller à l’harmonica.
Après avoir écumé les bars de la région parisienne pendant quelques années, l’appel du large les envoie aux Etats-Unis où ils se lient d’amitié avec les artistes de Chicago, d’Austin ou encore de Saint Louis. Les muses s’emparant de Phil Fernandez, le groupe compose son premier album, « Sail On Blues » et l’enregistre en 2003 à Austin, Texas. Puis, suivront « Night after Night », toujours à Austin en 2004 et « You can Smile » à Jamestown MO en 2007.
En février 2009, Big Dez est sélectionné par Blues sur Seine pour représenter la France à l’INTERNATIONAL BLUES CHALLENGE de Memphis Tennessee. Cette même année, paraît « Late Live », un florilège de différents concerts européens, avant que la douceur angevine n’inspire Big Dez pour les deux albums suivants, « Lazy Star » en 2010 et « Wet Paint » en 2012. Plus de vingt ans après sa création, Big Dez est désormais composé de Phil Fernandez à la guitare et au chant, Lamine Guerfi à la basse, Paco Lefty hand à la guitare, Guillaume Destarac à la batterie, Léa Worms aux claviers et Marc Schaeller à l’harmonica.
Le gang continue de fréquenter les festivals européens et étasuniens avec toujours autant d’énergie. Le style Big Dez, c’est un blues électrique mêlant humour et mélancolie, fortement teinté de funk, de soul et de rock’n roll.
https://www.bigdez.com/
https://www.facebook.com/bigdezofficial/

Site web : http://www.guitarensave.fr

Publié par GUITAREN EN SAVE


base de loisirs de Bouconne, MONTAIGUT-SUR-SAVE

2562 chemin du Râtelier
31530 MONTAIGUT-SUR-SAVE

Tél : 0561829385