Festival

ByPass en 3 mots

Du 15 novembre au 1er décembre

Toulouse
Toulouse

Recommander
Partager

Féminin
Ça finit par ne plus être original, tout en restant (malheureusement) nécessaire : ByPass sous-titre sa huitième édition « Voix d’elles » et se consacre aux femmes compositrices, interprètes, poétesses, performeuses, scénographes – bref, artistes de la scène actuelle.

Fou
De l’audace à la folie il n’y a qu’un pas, que franchissent allégrement les programmateurs. Entre le décor psychiatrique où prend place la dernière création de Pierre Jodlowski (San Clemente) et le titre sans ambiguïté de la Folle nuit acousmatique, le festival promet son lot de surprises et d’enchantements, deux qualités bien connues de la folie.

Frais
Pour l’allitération en f, mais en réalité plutôt terriblement actuel, résolument contemporain et définitivement créatif. Ainsi s’alternent entre deux masterclasses un hommage à l’Ukraine (lors de la Folle nuit acousmatique, sous-titrée Kiyv/Toulouse, et avec la projection du film L’Homme à la caméra), des créations mondiales d’œuvres de l’américaine Gene Coleman et de la française Anaïs-Nour Benlachhab par le quatuor Quasar, et l’irruption de l’intelligence artificielle en dialogue avec les musiciens de l’ensemble Flashback.

15 novembre au 1er décembre, Ring/Auditorium Saint-Pierre-des-Cuisine/Cinémathèque, Toulouse.

Photo : Lelay Merillon

Publié par Rédaction de Ramdam


Toulouse, Toulouse

Toulouse
31 Toulouse