Festival

Ici & là

Du 20 janvier au 12 février

Toulouse
Toulouse

Recommander
Partager

Impulsé par La Place de la Danse, à Toulouse, le festival Ici & là compte parmi les événements européens majeurs consacrés à l’art chorégraphique. Invitant à découvrir 16 spectacles, aux formats et aux registres très variés, dans divers lieux de l’agglomération toulousaine, l’édition 2022 apparaît particulièrement attractive. La preuve par 5.

Débandade

Comment, en tant qu’homme, réagit-on face à la résurgence du féminisme ? Tel est le questionnement mis en branle – avec un humour décelable dès le titre – dans Débandade par Olivia Grandville. Sept danseurs donnent corps et voix à cette exploration très secouante de la masculinité contemporaine.

Miramar

Succédant au solo en son lieu, la nouvelle création de Christian Rizzo, miramar, se déploie vers l’horizon au-delà de la mer et mobilise onze interprètes. De l’individu au(x) groupe(s), une communauté se (dé)forme tout du long dans un flux absorbant de mouvements, de lumières et de sons.

Guérillères

Second volet d’une recherche sur les groupes féminins menée par la chorégraphe espagnole Marta Izquierdo Munoz, Guérillères – néologisme emprunté à l’écrivaine Monique Wittig – expédie sur scène trois flamboyantes rebelles sans cause (dont une incarnée par un homme) qui se livrent à des occupations diverses en attendant l’assaut. Une improbable équipée résolument hors normes.

Nuit

Après Sujets, pièce d’une haute intensité, Sylvain Huc approfondit son investigation de la sphère nocturne avec Nuit. Plongés dans une semi-pénombre et traversés par les pulsations sourdes de la musique électronique, trois corps – chacun se confrontant à soi-même autant qu’aux autres – prennent part à une vibrante chorégraphie tendue vers l’épure.

OVTR (On Va Tout Rendre)

Dans OVTR (On Va Tout Rendre), l’iconoclaste Gaëlle Bourges transforme des statues en créatures de chair pour retracer le parcours d’une cariatide dérobée à Athènes au début du XXe siècle et, par extension, porter en scène le débat très actuel sur le pillage des œuvres d’art. Une pièce aussi insolite que stimulante.

Jérôme Provençal

Photo : César Vayssié

Site web : https://laplacedeladanse.com/

Publié par Rédaction de Ramdam


Toulouse, Toulouse

Toulouse
31 Toulouse