Danse

Montpellier Danse

Du 17 juin au 3 juillet

Montpellier
Montpellier

Recommander
Partager

Sous forte influence du rock, Stéréo, le spectacle (inédit) de Philippe Decouflé – donné à découvrir dans l’enceinte majestueuse du Théâtre de l’Agora – devrait susciter une belle effervescence en ouverture de la 42e édition de Montpellier Danse.

Reflétant la riche diversité du paysage chorégraphique contemporain, le programme comprend au total une vingtaine de pièces, en majeure partie des créations. Avec we wear our wheels…, l’iconoclaste Robyn Orlin rend un hommage trépidant – et très mordant – aux flamboyants rickshaws zoulous qui ont marqué son enfance en Afrique du sud. De son côté, le chorégraphe iranien Hooman Sharifi dévoile Sacrificing while lost in salted earth, une méditation autour de la notion de sacrifice portée sur scène par sept superbes solistes, dont Sorour Darabi. Nouvelle pointure de la danse actuelle, Noé Soulier présente First Memory, pièce sophistiquée réalisée à partir de gestes simples (frapper, lancer, attraper…). L’ensemble chorégraphique du Conservatoire de Paris redonne vie à Necesito, pièce pour Grenade (1991), une des dernières pièces de Dominique Bagouet, figure iconique de Montpellier Danse. Mort en 2021, Raimund Hoghe, éminent compagnon de route du festival, va réapparaître le temps d’une longue soirée-hommage – An Evening with Raimund – durant laquelle plusieurs de ses interprètes déploient un florilège de son (faste) répertoire chorégraphique : grande émotion en perspective.

Jérôme Provençal

Photo : Ascaf.

Site web : http://www.montpellierdanse.com

Publié par Rédaction de Ramdam


Montpellier, Montpellier

Autre


34000 Montpellier